Le mot du président

Le SYDED devient « territoire d’énergie – Doubs – SYDED », depuis novembre 2018, il s’inscrit désormais dans le label national « territoire d’énergie », avec une nouvelle identité graphique et un site internet où vous trouverez l’actualité de votre syndicat d’énergie et tous les documents nécessaires à nos dossiers. Au-delà du simple changement de nom et de couleurs des logos, cette démarche rappelle que sur notre territoire du Doubs c’est bien le SYDED qui est votre opérateur pour tous les sujets relatifs à l’énergie et nos activités le démontrent au quotidien.

Au rang des réalisations, l’année 2018 a été une année dense pour le Syndicat, le volume de travaux d’électricité et les subventions aux communes tant pour l’éclairage public que pour le fonds de transition énergétique restent à des niveaux élevés. Le programme de déploiement des bornes de recharges de véhicules électrique est terminé, avec 47 bornes opérationnelles sur notre territoire, ce qui permet d’assurer un maillage de « sécurité » pour les usagers qui trouveront toujours une borne disponible pour une recharge. Enfin, la Chambre Régionale des Comptes a contrôlé la gestion du SYDED de 2010 à 2018, elle a formulé des 6 recommandations (pour lesquelles le SYDED avait d’ores et déjà initié des progrès), elle a aussi relevé de très nombreux points positifs démontrant la bonne gestion du SYDED tout au long de ces années.

L’année 2019 s’annonce également avec un niveau d’activité soutenu. Le comité syndical du SYDED a voté le budget et les programmes de travaux et de subventions, lors de sa séance du 14 décembre, à l’unanimité des membres. Ainsi avec un budget consolidé de 29 millions d’euros, c’est plus de 150 communes du Doubs qui bénéficieront d’un projet porté ou aidé par le SYDED en 2019. Par ailleurs, l’activité de conseil en énergie partagé est également très dynamique, le SYDED couvre désormais tout le territoire (hormis la CAGB qui assure son propre service). Cet appui très apprécié permet aux communes de passer à l’acte pour la mise en place de rénovation de bâtiment, de chaufferies bois ou de dispositifs d’énergie renouvelables, qui peuvent également être financés par le Fonds de transition énergétique. Le groupement d’achat d’énergie lancé par le SYDED fin 2018 devrait permettre à près de 150 communes de mieux maitriser leurs factures d’électricité et de gaz, grâce à l’achat groupé et aux conseils des agents du SYDED. Enfin pour faciliter le développement des énergies renouvelables et la participation des communes et des citoyens à ces projets, le SYDED est en discussion avec la Société d’économie mixte (SEM) Energie Renouvelables Citoyennes pour une intervention sur notre territoire dès le début d’année 2019.

Je ne serais pas complet sans évoquer le dossier de la concession publique de distribution d’électricité qui constitue le dossier majeur du SYDED pour l’année 2019.Le SYDED assure en effet sa mission historique de la distribution d’électricité avec son concessionnaire ENEDIS pour les 566 communes de la concession. Garant de la bonne marche de cette activité, nous avons entamé fin 2018 les premières négociations avec ENEDIS en vue de la signature d’un nouveau contrat de concession qui devrait prendre effet au 1er janvier 2021. A cette date, rien ne changera quant à l’exploitation du réseau et à la distribution quotidienne d’électricité, toujours assurée par ENEDIS. En revanche ce nouveau contrat verra une nouvelle répartition des travaux. Le SYDED en réalisera beaucoup qu’à l’heure actuelle, en milieu rural notamment, essentiellement en basse tension, avec l’appui du FACE (Fonds d’amortissement des charges d’électrification), tandis qu’ENEDIS continuera à investir sur la haute tension et en milieu urbain. Cette nouvelle répartition, qui nous engagera pour la durée du nouveau contrat, se traduira par plus de moyens et plus de travaux sur notre territoire et par des améliorations dans les secteurs les plus ruraux et les plus isolés du département. C’est important, à l’heure où les territoires ruraux font l’objet de moins d’attention du secteur public et de ses opérateurs, et je souhaite qu’au titre du SYDED ce mouvement soit à l’inverse beaucoup plus attentif au monde rural tout en préservant les moyens et les actions consacrées aux secteurs urbains.

Vous le constatez, nous progressons d’année en année, avec Daniel GRANJON, Jean-Marie SAILLARD et Yannick POUJET, les vice-présidents, avec tous les membres du bureau et du comité syndical du SYDED, et avec tous les collaborateurs du SYDED, dans l’intérêt des communes et communautés adhérentes. Je me permets ainsi, en leur nom à tous, chères et chers maires et élus communaux, de vous souhaiter, à toutes et à tous une excellente année 2019 sur notre territoire d’énergie.

Patrick CORNE

Maire de Marchaux-Chaudefontaine

Président de Territoire d’énergie – DOUBS – SYDED